Comment faire pousser du gombo




Courtoisie Burpee

Okra (Abelmoschus esculentus) fait partie de la famille des mauves (Malvaceae), qui comprend le coton, la rose trémière et l'hibiscus. Il a été à l'origine domestiqué en Afrique de l'Ouest, où il est cultivé depuis des milliers d'années. Le gombo est arrivé aux Amériques entre le XVIe et le début du XVIIIe siècle via la traite des esclaves africains. Une fois sur les rives de l'Amérique du Nord, le gombo est rapidement devenu un pilier populaire dans les jardins du sud et un aliment de base de nombreuses cuisines régionales. Aujourd'hui, le gombo est célébré à la fois pour sa polyvalence culinaire et ses belles fleurs jaunes et violettes ressemblant à des hibiscus.

Site il
Trouver un site approprié avec une exposition au soleil et une bonne terre est crucial pour le succès de votre récolte de gombo. Le gombo prospère dans une gamme de types de sols, à condition que la zone soit bien drainée et riche en matière organique. Une humidité excessive dans votre sol détériorera rapidement le système racinaire délicat du gombo. Les niveaux de pH du sol devraient tomber dans la gamme légèrement acide à presque neutre - un pH entre 5,8 et 6,5 est idéal. De plus, les plantes de gombo sont très hautes (à l'exclusion des hybrides nains), poussant généralement entre 4 et 6 pieds de haut, ombrageant les cultures voisines.

Plante-le
Avant de planter des graines de gombo, tenez compte des températures de l'air et du sol pour une croissance et des rendements optimaux. Les 3 à 4 pouces supérieurs de terre de jardin doivent être au-dessus de 65 degrés F pour une germination réussie, avec des températures de l'air diurnes constamment autour de 70 degrés F ou plus. Dans les zones très chaudes, une deuxième récolte de gombo peut être semée en été pour une récolte au début de l'automne.


Avec l'aimable autorisation de Aayesha Siddiqui / Flickr

Le gombo doit être semé directement en rangées linéaires espacées de 3 à 5 pieds. Plantez les graines de 3/4 pouce de profondeur et espacez initialement tous les 3 à 4 pouces. Une fois que les départs ont émergé, amincissez les rangées de gombo à une plante tous les 10 ou 12 pouces. Un espacement approprié entre les rangées et les plantes améliore la circulation de l'air, ce qui peut aider à empêcher les gousses de gombo de pourrir et à réduire les risques de maladies du feuillage.

Prendre soin de lui
Le gombo peut tolérer des conditions relativement sèches et ne doit être abondamment arrosé qu'une fois par semaine, recevant entre 1 et 1½ pouces d'eau. Le maintien d'une humidité régulière est particulièrement important pendant la phase de développement des fleurs, et l'utilisation d'irrigation goutte à goutte ou de tuyaux de trempage peut également être utile.

Le désherbage autour des rangs est particulièrement important dans les premières semaines après la levée, car le gombo ne se porte pas bien avec une forte concurrence. À mesure que le gombo mûrit, il ombragera naturellement bon nombre de ces premiers concurrents. Envisagez d'appliquer du paillis autour de vos plantations pour éloigner les mauvaises herbes et aider à retenir l'humidité du sol pendant la chaleur de l'été.

Le gombo peut être recouvert d'engrais une ou deux fois pendant la saison de croissance. La première application doit être programmée pour la période de floraison initiale pour donner un coup de pouce à la production de gombo - environ cinq à six semaines après la plantation, selon le cépage et votre climat local. Pour le gombo dans les régions à longue saison de croissance, un deuxième pansement latéral peut être appliqué six semaines après la fécondation initiale. Ne sur-fertilisez pas le gombo, car un excès d'azote peut entraîner une croissance des feuilles accrue et une baisse des rendements des gousses.

Récoltez-le
En l'espace de quatre à six jours, les plants de gombo peuvent passer de la floraison aux gousses matures. Ce taux de maturité rapide signifie que les gousses de gombo doivent être récoltées au moins tous les deux jours, selon Bob Polomski, horticulteur de Clemson Extension. Il suggère de cueillir des gousses de gombo quand elles mesurent 2 à 4 pouces de long.

«Attendez beaucoup plus longtemps et les gousses deviennent dures et fibreuses», dit-il. «[Cette règle de base] s'applique à toute variété de gombo qui a des côtes ou des crêtes.»


Avec l'aimable autorisation de Marg O’Connell / Flickr

Les gombos plus anciens avec des gousses arrondies, comme la corne de vache ou le cajun Delight, sont l'exception à cette règle et ne deviennent fibreux que lorsqu'ils sont beaucoup plus gros que les variétés à côtes, explique-t-il.

Lors de la récolte du gombo, utilisez un couteau bien aiguisé ou un sécateur pour enlever les gousses plutôt que de les casser, ce qui peut endommager les tiges et les feuilles cassantes. Les gants peuvent être utiles, car la plante de gombo peut irriter la peau. Manipulez doucement les gousses récoltées car elles se meurtrissent facilement. Réfrigérez votre récolte non lavée directement après la cueillette. Dans des conditions optimales, les gousses de gombo fraîchement récoltées peuvent durer jusqu'à une semaine. Le meilleur environnement de stockage est d'environ 50 degrés F, avec une bonne ventilation et des conditions humides.

La congélation, le séchage, la mise en conserve et le marinage vous permettent de prolonger la conservation du gombo tout au long de l'année et peuvent offrir des produits à valeur ajoutée pour le marché, en fonction de la législation alimentaire de votre région.

Il est important de retirer toutes les gousses de gombo plus anciennes pendant la récolte pour encourager la production continue de fleurs de vos plantes. S'il est bien géré, le gombo continuera à produire des gousses pendant toute la chaleur de l'été jusqu'au début de l'automne. Vers la fin de la saison de croissance, pensez à laisser plusieurs grosses gousses sur la plante pour les graines. Une fois les vieilles gousses sèches mais avant qu'elles ne s'ouvrent, retirez les gousses et conservez-les pour le printemps prochain. Vous pouvez conserver toute la gousse séchée pour le printemps ou retirer les graines des gousses lorsqu'elles sont complètement sèches et commencent à se fendre. Placez les gousses ou les graines dans un contenant scellé et conservez-les dans un endroit frais et sec jusqu'à la saison des semis. Quand il est temps de planter, ouvrez simplement les cosses séchées et semez-les directement.

Protege le
Le nématode à galles est l'un des rares ravageurs pouvant régulièrement affecter les producteurs de gombo. Les infestations de ces vers ronds microscopiques peuvent être identifiées par des plantes de gombo à croissance rabougrie et au feuillage qui se flétrit rapidement. Pour confirmer le diagnostic, arrachez une plante suspectée et inspectez les galles ou les nœuds hypertrophiés révélateurs dans tout le système racinaire. Heureusement, les problèmes peuvent être traités avec des pratiques de rotation des cultures annuelles ou contrôlés avec l'utilisation de fumigants de sol commerciaux.

D'autres ravageurs du gombo comprennent certaines espèces gênantes bien connues, telles que les pucerons, les punaises et les vers de l'épi du maïs. Les pucerons cibleront la végétation du gombo, mais ne sont généralement pas un problème, sauf en cas d'infestation grave. Les gousses de gombo elles-mêmes sont menacées par les vers de l'épi du maïs qui les mangent et par les punaises dont l'activité suceuse de sève sur les bourgeons se traduit par des gousses déformées.

Les sprays de savon insecticide peuvent aider à contrôler les pucerons et les applications de Bt (Bacillus thuringiensis) peut aider à prévenir les dommages causés par le ver de l'épi du maïs. Malheureusement, il y a peu de contrôles efficaces contre les punaises en dehors des changements environnementaux, comme l'élimination des plantes voisines que les insectes trouvent attrayantes (plantes à fruits et certaines mauvaises herbes) ou par élimination physique.

Des rendements élevés constants et une tolérance à la sécheresse font du gombo une excellente culture pour le marché dans la plupart des régions des États-Unis. Il peut être un produit réussi lorsque la récolte est correctement stockée et que les consommateurs sont informés des avantages nutritionnels et de la polyvalence culinaire étonnante de cet aliment de base du Sud.

Obtenez plus de conseils de plus en plus sur notre site:

  • Comment faire pousser des tomates
  • Vidéo: Comment faire pousser des champignons shiitake
  • Comment faire pousser des haricots
  • Comment faire pousser des citrouilles
  • Comment faire pousser des pâturages de saison fraîche

A propos de l'auteur: Kevin Fogle est un écrivain et photographe indépendant basé en Caroline du Sud qui a cultivé du gombo héritage dans son jardin urbain.

Tags cultiver le gombo, récolte du gombo, famille des mauves, graines de gombo


Voir la vidéo: 47. GEL DE GOMBO - Masque hyper HYDRATANT - POUSSE EXTRÊME cheveux crépus. Kinky Hair Beauties


Article Précédent

Souvenirs de Monteverde et heure de la Terre

Article Suivant

Dites "cheese!" Voici les meilleures photos récentes soumises par les lecteurs