"Locavore" -Term Has Company


Par le personnel HF


Construire un jardin surélevé et cultiver sa propre nourriture est une façon d'être un «hyperlocavore».


«Locavore» était le mot de l’année 2007, selon la sélection annuelle du New Oxford American Dictionary.

Maintenant, les gens commencent à trouver de nouveaux termes pour décrire manger local, cultiver votre propre nourriture et partager la nourriture que vous cultivez.

Par exemple, «foodshed».

Selon le foodroutes.org, «le terme« vivier »est similaire au concept de bassin versant: alors que les bassins versants décrivent le débit d’eau alimentant une zone particulière, les bassins alimentaires décrivent le flux de nourriture alimentant une zone particulière. Votre vivier comprend la ferme, votre table et tout ce qui se trouve entre les deux. »

Et «hyperlocavore». Eh bien, cela peut être explicite, mais consultez le site Web hyperlocavore.com.

Qu'en est-il du "partage de verges?" Les gens de hyperlocavore.com parlent du partage de verges comme un peu comme partager des ressources et des choses pour lesquelles vous êtes bon avec les autres - dans le but de manger de la nourriture locale.

Ils disent: «Yardsharing est un arrangement entre les gens pour partager des compétences et des ressources de jardinage afin de cultiver de la nourriture aussi localement que possible! Le groupe peut être composé d'amis, de membres de la famille et / ou de voisins. »

Ces termes ne sont qu'une infime partie de nos discussions évolutives sur l'approvisionnement alimentaire.

Dites-nous ce que vous pensez de ces termes et quels termes vous avez découverts.

(À propos, un locavore est une personne qui fait attention à l'origine de sa nourriture et s'engage à manger autant que possible de la nourriture locale.)


Voir la vidéo: Locavore BGC Retro 80s


Article Précédent

NYC Community Gardens a frappé la carte

Article Suivant

9 faits intéressants sur les guêpes