Mad City Chickens: Un documentaire aux œufs




Gracieuseté de Robert Lughai
L'histoire de survie de Consuela la poule et de son sauveteur Liz Perry apparaît dans le documentaire Poulets de la ville folle.

Poulets de la ville folle (Tarazod Films, 2008) reçoit notre plus grand éloge: une note de 4 œufs, bien sûr. Nous aimons ce film, non seulement à cause de son sujet, mais aussi parce qu’il s’agit d’un documentaire bien fait, mêlant habilement plusieurs histoires dans un récit amusant et intéressant.

MCC vous fera certainement sourire et pourrait même vous faire verser une larme (pas ce critique, mais il est certainement arrivé à sa femme). Bien que le titre du film vienne du mouvement Madison, Wisconsin, pour légaliser les poules de basse-cour dans les limites de la ville, ce n'est qu'une petite partie
du film.

D'autres histoires incluent comment une jeune famille passe de l'absence de volaille à la commande de poussins et à la construction d'un poulailler dans son jardin, tandis qu'une autre partie se concentre sur Liz Perry, propriétaire d'un magasin d'aliments pour animaux de compagnie qui commence à contrecœur à acheter des aliments biologiques pour ses clients se retrouve avec son propre poulet. Cette histoire est quelque peu étonnante et certainement inspirante (Attention: ce segment pourrait vous faire déchirer!) Elle détaille comment Perry a sauvé un poulet qui a été gazé par la ferme avicole commerciale voisine mais a refusé de mourir et courait autour de la décharge locale. Le poulet, ainsi nommé Consuela, a maintenant une nouvelle vie en tant que poule de basse-cour, grâce à Perry.

Un autre segment traite de l'histoire de Murray McMurray Hatchery, situé à Webster City, Iowa, et de la façon dont cette entreprise a permis à une famille de traverser la Dépression et continue de répondre aux commandes de poussins aujourd'hui. C’est tellement intéressant d’entrer dans le couvoir pour voir comment tous les poussins sont éclos, sexés et expédiés aux poulaillers en attente.

Vous ne pouvez pas vous tromper en passant du temps à regarder Poulets de la ville folle. Et une fois que vous l’avez vu, vous pouvez le transmettre à vos amis qui n’ont pas de poulet. Qui sait? Peut-être que cela les incitera aussi à avoir des poules!

En savoir plus sur Poulets de la ville folle dans le numéro été 2011 de Poulets magazine.

Tags élevage de poulets de basse-cour, poules de basse-cour, magazine Chickens, Mad City Chickens


Voir la vidéo: LANCEUR DOEUF MADCITY. Roblox


Article Précédent

Souvenirs de Monteverde et heure de la Terre

Article Suivant

Dites "cheese!" Voici les meilleures photos récentes soumises par les lecteurs